Dany et les Marmousets

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, sous la houlette de l’abbé Joseph Boisson, l’oeuvre des Marmousets a permis d’accueillir et d’enseigner à la Maison Saint Pierre plusieurs dizaines de jeunes orphelins. Daniel Forte était l’un d’eux. Comme plusieurs de ses camarades, Dany a ensuite pu intégrer la toute nouvelle « maison d’en-haut » construite par l’abbé à l’intention des Marmousets Apprentis, qui allaient ainsi acquérir un vrai métier avant d’entrer sereinement dans leur future vie d’adultes. Ce témoignage rare est le premier d’une série d’entretiens que l’association Ferney en mémoire consacrera ces prochains mois aux récits de ceux qui sont encore de ce monde pour en témoigner.

Ce contenu a été publié dans Vie locale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.