Enfance et partage

Entre guerres, disettes et tragédies familiales, le sort des enfants n’était pas toujours enviable. Il fallut donc les mettre à l’abri des périls. Sur fond de querelles religieuses furent édifiés, pour jeunes filles et pour jeunes gens, des orphelinats catholiques et protestants. Les Marmousets de l’abbé Boisson en furent l’ultime épisode.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.