Histoire de Ferney

Carte de mr de Budé

941 : «Ferna» apparaît pour la première fois dans un texte (cf. registre Genevois).

1300 : Début de la Construction du Château – La population semble être de l’ordre de 500 âmes.

1558: Invasion du Pays de Gex par les Bernois. Début d’un quart de siècle particulièrement difficile («Raide comme la Justice de Berne»).

1586 : Les Bernois sont chassés du Pays de Gex. A leur départ, ils brûlent tous les châteaux, sauf ceux de Divonne, Vesancy et Fernex.

1601 : Le Pays de Gex, qui dépendait jusque-là du Piémont, est rattaché à la France, plus précisément à la Bourgogne, ainsi que la Bresse et les Dombes, en échange du Marquisat de Saluces.

17 octobre 1685 : Révocation de l’Edit de Nantes. Les habitants, pour la plupart protestants, s’expatrient en masse, entre autres la famille de Fernex, maintenant hollandaise. La population ne compte plus que cent vingt personnes.

6 février 1759 : Voltaire acquiert des «De Budé», par acte passé en l’étude de Maitre Raffoz, notaire à Gex, le domaine de Fernex. Il exercera pendant dix-neuf ans une débordante activité littéraire, agricole, industrielle et sociale (Voir le socle de la statue).

27 février 1777 : Voltaire obtient «Les Franchises» du Pays de Gex.

4 février 1778 : Voltaire âgé de 84 ans, part pour Paris, où il n’est pas allé depuis 1731, pour assister au «Triomphe d’Irène». Il y mourra le 30 mai.

An 1793 : La population a passé à 1200 habitants. Ferney (orthographe imposée par Voltaire), devient dans la forme administrative nouvelle, chef-lieu du canton comprenant, outre Ferney, Sauverny, Versonnex, Ornex, Moëns, Prévessin, Versoix, Pregny, Collex-Bossy et Saconnex le Grand.

1799 : Invasion de Genève par Bonaparte. Le Canton de Ferney dépend alors du Département du Léman.

1815 : Traité de Paris. Après les débâcles napoléoniennes, Ferney, par l’habileté de Talleyrand, demeure français. Son canton perd quatre communes cédées à la République de Genève, mais acquiert celles de Thoiry, Sergy et Pouilly-Saint-Genis.

1831 : Le château et le domaine de Ferney, qui sont à la suite de nombreuses vicissitudes revenus à la famille «De Budé», sont vendus à M. David, lapidaire à Lajoux. Ses descendants resteront propriétaires jusqu’à l’achat du château par l’Etat, en 2001.

1848 : Plantation de l’arbre de la liberté, en l’occurrence le platane de la Place de la Fontaine.

18701871 : La guerre passe presque inaperçue.

1878 : Un réseau d’eau courante et potable est établi par M. Hécler.

1884: Inauguration de la nouvelle Mairie-Ecole. L’ancienne se trouvait dans le haut de la Grand’rue (Inauguration de la nouvelle Mairie-Ecole au lieudit «Pré Maréchal).

1889 La Société Vaudoise des Forces de Vallorbe et Joux amène l’électricité à Ferney.

27 juillet 1890 : Inauguration de la statue de Voltaire et du chemin de fer à voie étroite Ferney-Cornavin-Versoix.

1905 : Ferney devient par décret Ferney-Voltaire.

19141918 : 48 jeunes Ferneysiens trouvent la mort au champ de bataille.

1928 : Suppression autoritaire des Zones Franches par Poincaré.

1er janvier 1934 : Rétablissement des «Petites Zones» à la suite d’un jugement de la Cour de la Haye.

Juillet 1940 : Occupation allemande. Le Pays de Gex se trouve en «zone interdite».

28 août 1944 : Libération du Pays de Gex. La population, jusque-là stationnaire, est tombée à 900 habitants.

24 avril 1956 : Accords franco-suisses pour l’agrandissement de l’aéroport de Cointrin, où la France obtient un droit d’accès.

1958 : Disparition du «Hameau de la Limite».

(D’après Lucien Choudin, 1974)

FSACLE012 bis

Laisser un commentaire