EXPO 2018: Les rues de Ferney

A l’heure où Ferney s’apprête à accueillir plusieurs milliers de nouveaux habitants, seuls quelques rues, quelques lieux, conservent l’apparence d’une époque en voie de disparition. Mais garderont-ils encore longtemps le souvenir de tous ceux qui y ont vécu ?

Grand’rue, rues de Gex, de Genève, de Versoix, de Meyrin. Quelques fermes, davantage de bistrots, la « fruitière » où les paysans apportaient le lait. Une église et un temple, la mairie, la gendarmerie et une kyrielle de petits marchands et artisans, boulangers, bouchers, épiciers, un quincailler, un tailleur, deux coiffeurs, un chauffeur de taxi….

Mais à l’étage ? Qui vivait à l’étage ? Les familles des artisans, souvent mais pas toujours. Qui se souvient de leur nom, de leur profession, de leurs passions et de leurs tracas ?

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire