Le Café de la Limite

Les Ferneysiens disaient plutôt « Chez Blandin ». Installé juste à la frontière, du côté suisse, le café-épicerie offrait aux Ferneysiens ce qu’on ne trouvait pas encore en France: chocolat, conserves, café…

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le Café de la Limite

  1. Jocelyne BORY dit :

    j’ai très bien connu « chez Blandin ». Durant ma petite enfance, je demeurais avec ma famille et d’autres familles au hameau de Ferney ‘la Limite  » (où se trouve le tunnel maintenant). Chez Blandin, nous allions acheter pour nos parents le café, les cigarettes, le chocolat et pour nous, quelques enfants, il nous arrivait de chaparder les chewing- gums « les Bazooka » (il y a prescription maintenant!!!).

Laisser un commentaire