Jacqueline Traffey (1940-2019)

Jacqueline Traffey

Issue d’une famille profondément gessienne, Jacqueline Terrier était née en 1940 à Toulon, son papa s’étant engagé dans la Marine, mais ses grands-parents tenaient de toute éternité le Café du Soleil à Pregnin.

De retour au pays, Jacqueline avait d’abord fréquenté à Ferney l’école Saint-Vincent, avant de suivre une formation de coiffeuse à Genève.

Jacqueline rencontre André Traffey, de cinq ans son aîné, à la fin des années cinquante. Ils se marient en 1960. Pour l’anecdote, André vivait alors avec frère et sœur chez ses parents, Maurice et Mini Traffey, tenanciers d’un autre Café du Soleil, celui de Ferney… Deux ans plus tard naissait Didier, leur unique enfant, bien connu des Ferneysiens, lui aussi.

C’est à cette époque que Jacqueline Traffey fut engagée à Genève, à l’UIT (Union Internationale des Télécommunications). Elle y est restée jusqu’à la retraite, au milieu des années 2000. En 2010, André et Jacqueline avaient célébré leurs noces d’or.

Malgré la santé fragile de ses années de première enfance, Jacqueline avait fait front, écartant la maladie jusqu’à ces derniers mois.

A André et Didier Traffey nous voulons dire ici toute notre émotion et toute notre amitié, sans oublier bien sûr Michel, le frère d’André, sa sœur Simone et toute leur famille.

Les funérailles de Jacqueline Traffey se dérouleront ce mercredi 24 avril à 10h30 en l’église d’Ornex.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.