La vie à deux… au Capucin Gourmand

Jean Blot Une vie Recto

Merci à ce lecteur ami, J-P.B; qui nous a signalé, dans un roman peu connu et déjà ancien, un long chapitre dont l’action se déroule au Capucin Gourmand:

« Un haut lieu de ce bien-être se nommait Le Capucin gourmand. Il n’est plus et j’aimerais lui rendre hommage. Nous y fûmes jeunes et heureux ; nombreux ceux de la première génération de l’ONU qui lui gardent un souvenir reconnaissant. C’était une auberge assez rustique d’une vingtaine de chambres, avec un restaurant aménagé dans une grosse ferme, assez pareille à celles que Voltaire avait multipliées dans le pays, à l’orée de Ferney, tout près de la frontière suisse. Trop près ; s’il n’est plus, si on l’a rasé, c’est en raison de cette proximité. À la suite de je ne sais quel réarrangement frontalier, il fut condamné et, ainsi qu’il en est de nombreux lieux de bonheur, il n’en reste plus une trace, seulement un souvenir.  »

Lire ou télécharger le chapitre…

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire