Le Capucin Gourmand

Capucin

Après guerre, le Capucin Gourmand fut fréquenté par les plus grands : le président Roosevelt et son épouse, Pierre Mendès-France, etc. Pierre Grenier, enfant de Ferney, se souvient : «Nous étions gamins lorsque, avant-guerre, le président Roosevelt est venu manger au Capucin. Hissé sur la pointe des pieds, on lorgnait par la fenêtre pour tenter de l’apercevoir. »

Bar

Hélas, le bruit du trafic aérien alla croissant et les habitués boudèrent l’hôtel. Manque à gagner insupportable dont le propriétaire, Jean Viens, réussit finalement à se faire indemniser après avoir menacé d’envoyer vers le ciel un ballon captif gonflé à l’hydrogène, histoire de narguer les avions dans l’axe de leur décollage. Racheté par la Suisse, son établissement fut alors un des premiers bâtiments à être démolis.

Expo Limite invitation

Invitation

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.