Louise Vannier 1911-2017

Louise Vannier, la doyenne de Ferney, nous a quittés en mars 2017 à l’âge respectable de 106 ans. Une très longue et très heureuse existence passée dans le Pays de Gex : Véraz (Chevry) d’abord, où elle était née Louise Fouilloux en 1911, cousine du célèbre sénateur Albert Fouilloux; et plus tard Ferney, après son mariage avec Paul en 1933.

Située dans la Grand’rue, à deux pas de l’église, la ferme Vannier n’était pas grande. Une dizaine de vaches et quelques hectares de prairie et de cultures, auxquels vint s’ajouter la vigne plantée sur la commune voisine de Moëns, aujourd’hui rattachée à Prévessin.

Parents de cinq enfants, Paul et Louise formaient une famille très unie et fortement engagée dans la vie locale (église, conseil municipal, sport, fanfare…). Dans la cave dont les poutres portent encore la signature d’innombrables amis, on dégustait au tonneau le délicieux vin blanc et la légendaire « chèvre », en refaisant le village et le monde.

Louise Vannier travaillait aux champs et dans la vigne. A la ferme, elle faisait aussi la cuisine pour la grande tablée des nombreux ouvriers agricoles. Elle adorait le vélo et la danse. Elle n’avait pratiquement jamais quitté le Pays de Gex, hormis pour son voyage de noces à Rome et une unique semaine de vacances aux Canaries. Sans oublier une mémorable fugue, alors qu’adolescente elle était pensionnaire à l’école ménagère de Bourg-en-Bresse ; et quelques journées passées avec ses enfants, bien plus tard, au bord de la Méditerranée.

Après la mort de Paul Vannier, en 1972, c’est son fils Pierre qui reprit la vigne et son petit-fils Paul qui l’exploite aujourd’hui. Louise a pu rester à la ferme jusqu’à ces derniers mois, entourée de l’affection de ses enfants. Depuis trois ou quatre ans, elle s’était mise à fredonner des chansons dont elle avait parfaitement appris les paroles : La vie en rose, Bohémienne, Etoile des neiges ou L’oiseau bleu. Une vidéo et ces quelques photos retracent les étapes de cette longue et belle vie…

Lors des funérailles de Louise Vannier, ses nombreux parents et amis ont eu une pensée pour Paul, son mari, Charles et Anne-Marie, ses deux enfants disparus avant elle, ainsi qu’Odette, Pierre, Roger et Marie-Paule, qui l’ont accompagnée jusqu’à ses derniers jours. Sans compter ses 12 petits-enfants, ses 18 arrière-petits-enfants et son arrière-arrière-petite-fille…

A.D.

Paul et Louise se marient

Union de deux êtres. De deux familles aussi…

Avant-guerre, Paul Vannier à la tête d’une manifestation paysanne, rue de Genève

Dans les années soixante, Paul Vannier et ses amis dans la cave de la Grand’rue

L’histoire d’une vie

Doyenne aimée et respectée, Louis Vannier avait même fait la une des journaux (Le Pays Gessien, 20 mars 2014)