Borboën Robert

Agriculteur à Moëns, Robert Borboën était venu de son canton de Vaud natal dans les années 20, alors que la crise sévissait en Suisse et que la France, saignée à blanc par la guerre, avait besoin de bras.

NB35037_0026 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768]NB35037_0024 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768]

Robert Borboën fut aussi, jusqu’à ses derniers jours, un habitué de Ferney grâce à sa belle Renault Juvaquatre, qui lui permettait de venir quotidiennement au café du Soleil et d’en repartir, plus ou moins frais, en évitant – si possible – de renverser les piliers protégeant la statue de Voltaire…

CO 05ws Juvaquatre

La Juvaquatre de Robert Borboën, un jour où elle ne s’était pas frottée à la statue…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.